22 Mar

Durée du cycle menstruel

Aujourd'hui, c'est moi qui écris, Marina, experte en règles irrégulières. Quelqu'un d'autre a cette envie de vouloir régulariser son cycle ?

J'ai toujours entendu que la durée du cycle menstruel devrait être d'environ 28 jours, que tout le reste n'était pas considéré comme normal ou régulier. Imaginez ma confusion quand depuis mes premières règles, j'ai eu des cycles irréguliers (et même inexistants à certains stades). "Pourquoi est-ce que cela m'arrive ?". "Dois-je prendre la pilule pour être régulière ?"

Ne vous méprenez pas, connaître et comprendre notre cycle menstruel est essentiel. Ceci est un indicateur fondamental de notre santé et en apprendre davantage a considérablement amélioré ma qualité de vie. Pourquoi ? Parce que comprendre comment fonctionne le processus m'a aidé à mieux contrôler mes symptômes menstruels, à réduire la douleur et à détecter quand j'ai un problème.

Cependant, toutes ces irrégularités dans mon cycle m'ont amené à m'informer, à demander l'avis de différents gynécologues et à découvrir que la règle des 28 jours n'est pas la norme générale.

 

Qu'est-ce que le cycle menstruel ?

La menstruation n'est pas seulement des saignements quelques jours dans le mois, mais fait partie d'un cycle plus large. Le cycle menstruel va du premier jour des règles au premier jour des prochaines règles. Ceci est divisé en quatre phases différentes, chacune marquée par des différents changements dans nos hormones :

  1. Règles : Parfois, cette phase semble être la seule, n’est-ce pas ? Elle marque le début du cycle menstruel, un saignement qui se produit en l'absence de grossesse. Au cours de cette phase, la muqueuse de notre utérus, qui avait été préparé pour la grossesse, se détache et est expulsée.
  2. Phase folliculaire : Elle va du premier jour de nos règles jusqu'à l'ovulation. Au cours de cette phase, notre corps produit une quantité plus élevée d'œstrogènes et se produit une baisse de l'hormone progestérone. C'est la phase où nous nous sentons normalement plus énergiques et plus sociables !
  3. Phase ovulatoire : Pendant cette étape, l'ovule mature quitte l'ovaire et commence à se déplacer vers notre utérus. Cela se produit généralement vers le milieu du cycle, et c'est notre phase la plus fertile. Il est essentiel de savoir quand vous ovulez si vous cherchez à tomber enceinte.
  4. Phase lutéale : Cette phase commence après l'ovulation et dure jusqu'à la menstruation. Maintenant, l'hormone progestérone est la protagoniste, et elle est chargée de modifier la glaire cervicale pour empêcher le passage des spermatozoïdes. De plus, au cours de cette phase, certains symptômes menstruels sont courants. Par exemple, la chute des œstrogènes provoque parfois des maux de tête quelques jours avant la menstruation, au point même à avoir une migraine.

Quelle est la durée du cycle menstruel ? Toujours 28 jours ?

Bien que la durée normale du cycle menstruel d'une femme, qui s'étend du premier jour des règles au jour précédent des règles suivantes, ait été fixée à 28 jours, il s'agit simplement de la durée la plus fréquente.

De plus, notre cycle, comme la lune, est divisé en 4 phases, c'est pourquoi il a également été associé au cycle lunaire de 28 jours. Cependant, notre corps n'est naturellement pas complètement précis et les deux cycles ne coïncident pas toujours.

Y a-t-il une durée normale du cycle menstruel ?

Selon l’OMS, une femme qui a un minimum de 8 périodes par an est une femme en bonne santé. Cela signifie que les cycles allant de 24 à 38 jours sont considérés comme réguliers. De cette façon, la plupart de vos cycles devraient être dans cette plage, mais il est normal que certains cycles soient plus ou moins courts. Nous ne sommes pas de robots et la durée peut être affectée par de nombreux facteurs, y compris : le stress, l’alimentation, les changements d’horaire, le manque de sommeil ou d’exercice.

D’autre part, cette durée est associée comme régulière aussi en raison de l’utilisation généralisée de "La pilule" ou de la contraception hormonale combinée. Elle produit des « fausses règles » tous les 28 jours, parce que l’ovulation est supprimée pendant le traitement. À l’origine, la pilule a été créée pour ne produire aucun type de saignement, mais les femmes qui ont subi les études ont associé leurs règles avec la santé. Par conséquent, elle a été modifiée pour créer un faux saignement tous les 28 jours. Mais il est important de noter qu’il ne s’agit pas d'une menstruation.

Durée du cycle menstruel pendant l’adolescence

Les irrégularités sont encore plus fréquentes chez les adolescentes et les filles, et il est courant que les règles restent irrégulières pendant quelques années après le ménarche ou les premières règles. Pendant ce temps, un cycle normal peut varier entre 21 et 45 jours.

L’explication est qu'au début du ménarche notre corps est encore en puberté et est en plein développement hormonal, de sorte qu’il peut ne pas être en mesure d’ovuler dans chaque cycle. Au fur et à mesure que nous grandissons et nous développons, il est probable que l’ovulation se produise dans la plupart de nos cycles, ce qui aidera à le réguler peu à peu.

Variations du cycle menstruel

Comme je l’ai mentionné précédemment, les femmes ne sont pas précises, nos hormones fluctuent tout au long de notre cycle et peuvent être affectées par de nombreux facteurs. Cependant, si vos cycles sont très irréguliers habituellement ou sont devenus irréguliers soudainement, vous devriez consulter votre gynécologue.

Alors, que dois-je considérer comme irrégulier ? Vous devriez examiner votre cycle et considérer irrégulière toute altération prononcée entre vos règles.

Ces irrégularités peuvent être dues à des causes internes telles que l’endométriose, les ovaires polykystiques, les fibromes, le manque de minéraux ou de vitamines... Personnellement, lors de ma première visite chez le gynécologue, j’ai découvert j’avais un ovaire polykystique et cela m’a aidé à découvrir pourquoi mes cycles étaient parfois si irréguliers.   

Gardez une trace de votre cycle menstruel

Garder une trace de mon cycle menstruel dès le début m’a aidé à détecter que les irrégularités n’étaient pas normales et de découvrir quels symptômes me préviennent que mon cycle est sur le point de commencer.

Si vous ne savez pas comment compter le cycle menstruel, apprenez à utiliser un diagramme menstruelle, ou plus simple, utilisez une application mobile. Le plus important est d’utiliser la méthode la plus facile à suivre et d'écrire tous les symptômes et les changements que vous remarquez dans la vie quotidienne tout au long de votre cycle.

Le mieux de garder une trace de votre cycle menstruel ?  Le sentiment de contrôle et l’information que cela vous donne. Non seulement il peut vous aider à détecter des irrégularités anormales, mais lorsque vous visiterez votre gynécologue, vous serez en mesure d’expliquer exactement ce qui vous arrive et à quel moment cela s’est produit. Croyez-moi, au cabinet, vous l’apprécierez et tout sera beaucoup plus facile pour vous et votre médecin.

De plus, si vous cherchez à tomber enceinte, il est essentiel de savoir quand vous ovulez. Vous pouvez le découvrir en examinant les symptômes tels que les pertes vaginales, votre humeur, votre énergie, votre peau... N’attendez pas d’être en train de tomber enceinte pour faire attention au rythme de votre cycle. Plus tôt vous commencez à faire attention aux signaux de votre corps, plus tranquille vous vivrez votre processus (et vous n’aurez pas à dépenser autant en bandes d’ovulation).

Apprenez à vous connaître

Qu’en est-il de votre cycle ? Est-ce toujours la même chose ou il change constamment ?

Quoi qu’il en soit, rappelez-vous que notre cycle, sa durée et les symptômes tout au long de celui-ci en disent long sur nous-mêmes et sur notre santé.

Garder une trace de celui-ci vous aidera non seulement à détecter les problèmes, mais aussi à être plus productif et à mieux vous connaître.