09 Feb

La culotte menstruelle vs. tampons et cup !

Comparatif des 3 types de protection périodiques que sont le tampon, la cup et la culotte menstruelle.

Le tampon hygiénique

Un tampon hygiénique est une protection féminine composé d’un procédé absorbant jetable. Ce type de protection intime est introduit dans le vagin pour permettre l’absorption du flux menstruel.

Au niveau de l’expérience, le tampon hygiénique peut engendrer d’éventuelles possibilités de SCT ou syndrome du choc toxique. Par ailleurs, un tampon périodique peut être sujet à quelques irritations. En outre, le tampon est coûteux car il faut le changer assez souvent en cas de flux important. Peu écologique, il génère beaucoup d’éléments jetables comme l’applicateur et l’emballage.

Coté avantage, le tampon propose une grande praticité au niveau du port. Comme aucune sensation d’écoulement n’est ressentie par l’utilisatrice, le tampon peut être porté à la piscine. De plus, il autorise la pratique du sport.

Côté contraintes, le tampon hygiénique n’est pas disponible pour la nuit. La ficelle peut occasionner un gène s’il est mal mis. Des odeurs gênantes sont possibles en cas de flux peu abondant. L’absorption des sécrétions vaginales avec le sang menstruel peut entraîner des irritations, de la sécheresse voire des mycoses.

La cup ou coupe menstruelle

La cup ou coupe menstruelle est une petite coupe en silicone à mettre en place dans le vagin pour le recueil des flux menstruels. Il suffit de la vider quand elle est pleine. Après rinçage, elle est réutilisable à volonté.

En matière d’expérience, la cup demande un certain doigté. Il est conseillé de s’entraîner chez soi afin de bien maîtriser le geste. Il faut parvenir à faire descendre la cup pour l’enlever. Quand elle est descendue, on pince l’extrémité pour éviter l’effet ventouse et le retrait se fait en douceur. Il faut faire attention si on a un stérilet ou un DIU.

En matière d’atouts, la cup est particulièrement confortable. Comme elle ne dispose d’aucune ficelle, on oublie sa présence. Par ailleurs, on peut la conserver plus longtemps qu’un tampon périodique.

En matière d’inconvénient, la pose et le retrait de la cup demandent un peu d’expérience. Les éventuelles fuites peuvent être liées à une mauvaise pose de la coupe menstruelle. Le fait de vider la cup nécessite des toilettes avec lavabo pour le rinçage. Il faut éviter de la mettre la nuit.

La culotte menstruelle

La culotte menstruelle est un sous-vêtement destiné à la réception du flux menstruel. Similaire à un protège slip, elle est lavable et réutilisable. Lorsqu’elle est pleine, il suffit de l’ôter et de procéder à son rinçage. Ce type de protection est composé de 3 couches de tissus pour une meilleure efficacité.

En termes d’expérience, la culotte menstruelle peut être portée toute la journée, même pour les règles les plus abondantes. Comme elle est fine, elle demeure discrète sous les vêtements. C'est aussi une solution contre les allergies.

En ce qui concerne les avantages, la culotte menstruelle propose un confort certain et un port agréable. Le risque de fuite est minime sauf en cas de flux très abondant. La culotte menstruelle ne laisse passer aucune odeur et son entretien est facile car un simple lavage suivi d’un séchage à l’air libre suffit. La culotte de règles peut être portée la nuit sans problème de débordement. Par ailleurs, elle est disponible en plusieurs tailles et modèles. On peut l’utiliser en complément des protections classiques en cas de flux abondant.

Au niveau des inconvénients, la culotte menstruelle ne dispense pas de la sensation d’écoulement, contrairement au cup et au tampon hygiénique. Il faut prendre le temps de s’habituer à cette contrariété.